Connexion Contact

« Deuil difficile »

Consultez également les autres discussions qui parlent de Hommages.


« page précédente2 / 2
27/04/2022 à 15:10:53
girondine
Il vous acceuillera quand vous partirez comme tous nos disparus, humains et animaux..... en tous, cas vous rendriez service à vous-même, à votre autre chat et à un chat qui vous attend dans un refuge ou une association....... et est prêt à vous aimer.
16/05/2022 à 15:53:02
mayss
bonjour
cela fait 2 mois que mon amour est parti je suis triste je pense a lui il me manque mon petit chat adoré est loin de moi et je ne peux plus le voir ses petits yeux sa petite tête son miaulement le réveil du matin tout me manque plus jamais je pourrais le serrer dans mes bras très difficile a vivre ce manque qui est horrible cette absence fait mal je n aurais jamais pensé avoir autant mal autant de pensées pour mon amour jour après jour le temps passe sans toi mon bb et je pense a toi
22/06/2022 à 21:17:36
fredcollins21
Aujourd'hui cela fait 6 mois que mon bébé s'en est allé.
Pas un jour sans penser à elle.
Elle a laissé un manque immense.
J'ai longtemps crû qu'elle allait "revenir", j'ai encore l'impression de voir et sentir sa présence.
La douleur est moins forte, il y a moins de larmes.
J'ai suivi le conseil du papa de Vovi et je porte un médaillon.
Elle m'a donné quelques signes qui m'ont permis de tenir le coup.
La vie continue, différente.
23/06/2022 à 16:29:50
doli
6 mois moi aussi.
Je viens de tondre la pelouse, je me suis dit « où elle est ? ». Non pas parce qu'elle en avait peur, juste parce que ça m'amusais de la regarder au fur et à mesure que mes aller retour me rapprochaient d'elle, qui restait confiante.
j'ai acheté un nouveau téléphone. J'ai trouvé comment transférer sa photo de fond d'écran sur le nouveau. Quand elle est arrivée sur le nouveau, j'ai pleuré.
j'ai devant la maison une vielle buche du sapin de noël. Sa masse ressemble un peu à elle, et chaque fois, je crois que c'est elle qui est là

moi aussi, j'ai cru qu'elle allait revenir, sortir de son trou. Quand il pleuvait, je disais, pourquoi tu ne rentre pas. Quand il faisait froid, je pensais à elle qui devait avoir froid sous la terre.

quand je suis plongé dans mes pensée un long moment, en me « réveillant », je me dis « où elle est ? »
après un film le soir, pareil : où elle est ?

quand il m'arrive de passer pas loin du véto, d'où elle n'est pas revenue vivante, je suis triste. la seule chose qui me fait ne plus culpabiliser, c'est que les 3 jours qu'elle a passé chez le véto, malgré la cage ouverte, elle n'avait pas la force de sortir, de venir sur mes genoux. Je n'ai pas essayé non plus de peur de lui faire mal. J'ai juste mis ma main dans sa cage, elle a posé sa tête dessus, mais seulement le premier jour. après, trop faible, elle s'est juste levée le seuxième pour aller dans sa caisse faire une pisse, et s'est affalée dedans.
« page précédente2 / 2

Pour publier votre réponse, vous devez être connecté.