Connexion Contact

« Chat trouvé , que pensez vs de son comportement? »

Consultez également les autres discussions qui parlent de Education et comportement ou Alpes-Maritimes (06).


15/08/2018 à 17:19:07
pitch79
Bonjour tout le monde,
j'ai récemment un jeune chat qui est rentré dans mon appartement, très maigre et affamé. (j'habite au rdc) et j'aurai besoin de vos conseils...

Je lui ai donné à manger et préparé un petit coin pour dormir.
Mais ce chat est en très grand stress(pupilles constamment dilatées, queue qui remue...) bien qu'il se frotte sur mes jambes et sur tous mes meubles il m'a mordu sans raison à chaque fois(par exemple: je fais la vaisselle, il me fait un calin et me mord le pied en suivant)
Vu que j'ai plein de morsures et de griffures je n'ose presque plus entrer dans ma cuisine, pourtant je ne veux pas le donner à un refuge ça me ferait trop mal au coeur.
Les refuges sont pleins en cette saison et je ne pense pas qu'une famille avec des enfants ait envie de l'adopter.
Il passe sa journée sur sa couverture et court me faire des calins des que je rentre ou que je l'appelle.(avec un petit croc gratuit au passage)
Mais il ne joue pas du tout, j'ai comme l'impression qu'il a été traumatisé... en tout cas peut être pas sevré.
Que me conseillez vous pour améliorer son comportement? Qu'il se sente au mieux?
Merci de vos réponses.
18/08/2018 à 15:34:44
sophia
Bonjour @pitch79
Oui visiblement ce chat est traumatisé, encore des petits cons qui ont dû le martyriser ?
Yeux dilatés ? Il aurait été peut-être drogué ?
Il faudrait l'emmener chez le véto pour des analyses & voir ses manques nutritionnels
Ou lui donner du a/d de chez Hills (c'est pour traumatismes physiques ou moraux), déjà ça le retaperait
Ensuite le caresser souvent & lui parler pour le rassurer
et le laisser le moins souvent possible tout seul
Il a quel âge environ ?
18/08/2018 à 18:38:08
chamounette
J'ai le même cas, il reste sur ma terrasse, je le nourris puis petit à petit je tente à gagner sa confiance en le caressant, il lui arrive de vouloir mordre ou donner un coup de griffe, c'est normal, il a vécu de sales misères physiques (queue sectionnée) de la part de l'humain, sa défensive et sa seule façon de survivre dans son cerveau, sa vie est en jeu face aux gens mauvais.Il a dû faire confiance... ET certains en ont abusé.
Je lui dit fermement (je ne crie pas) "non !" Puis je lui parle doucement et gentiment, avec moi tu n'as pas besoin de mordre ni de griffer, mais je comprends, tu as peur, tu as eu des malheurs avec d'autres personnes. Aujourd'hui j'ai pu le caresser plus longtemps, plus loin sur son dos. N'oubliez pas, chez vous il est entre 4 murs... Donc pris au piège, le mien peut s'échapper dans les buissons à quelques centimètres de ma petite terrasse.
Peut-être des gouttes de rescue (fleurs de Bach) sans alcool dans sa pâtée et dans votre repas aussi (contre sa peur d'être pris et la vôtre d'être griffée et mordue). Du coup, je vais en mettre dans la gamelle du chat dont je vous parle ! Je ne donne que des conseils que je pratique !
19/08/2018 à 12:27:45
yolande
j'ai un chat pucé, élevé au biberon par ses maîtres, qui squatte dans mon immeuble et ne veut pas retourner chez lui. Même comportement : toujours nerveux, fouettant de la queue, adorable, voulant être caressé et mordant brutalement. C'est typique d'un animal très anxieux qui a du mal à trouver sa place, et qui n'a pas été élevé par sa mère qui lui aurait appris les "codes de bonne conduite"
Ce genre de chat va être très difficile à adopter. Il faut arriver à cohabiter avec lui, anticiper les attaques, le laisser tranquille. Il a peut être tout simplement besoin de temps pour reprendre ses esprits. Tous les cas sont différents. Donnez lui le temps, mettez le sous zylkène (non chimique) ou rescue pour apaiser les énormes tensions qu'il ressent.
Pupilles dilatées : ça peut aussi être une maladie neurologique; Voir de toute façon le vétérinaire pour éliminer toute cause pathologique... ensuite la patience et l'amour à mon avis , vous permettront de trouver un terrain d'entente. Il va sans doute finir par se poser et s'améliorer.
20/08/2018 à 00:24:55
michka
Bonsoir,
Comportement typique du chat biberonné, séparé avant la période de socialisation d'avec sa fratrie et sa mère . En fait il ne sait pas "communiquer" car privé de jeux avec sa fratrie lors desquels le chaton apprend à se maîtriser au corps à corps en jouant, en simulant la bagarre. Quand les chatons simulent la bagarre ils se font mal, ils ont mal, et ils calment donc leur ardeur . Au besoin, la maman distribue des baffes. l'apprentissage de l'éducation et la socialisation s'exerce entre la 3ème et la 6 ème semaine à minima. C'est pour cela qu'un chaton ne devrait jamais être séparé de sa mère et sa fratrie avant l'âge minima de 2/3 mois et seulement avant 2 mois si on "dispose" d'un chat adulte pouvant continuer l'éducation du jeunot .
En fait, petit minou ne sait peut être tout simplement pas communiquer ... il n'a pas les codes pour cela.
Comme lu plus haut déjà, le stopper net par un non calme mais ferme quand il s'oublie en vous donnant un petit coup de croq , stopper net tout jeu qui dégénère, éviter de l'exciter . .
Le vermifuger (les vers rendent entre autres le chat nerveux) et le faire stériliser au plus tôt pourrait réduire en partie ses pulsions en mode agressif et votre grande patience devra faire le reste.
Au besoin, consulter un bon véto comportementaliste
Sur site EDUCHATEUR vous pourriez obtenir de bons tuyaux sur le plan comportemental. Quebequois et excellent
Pour écarter tout souci de santé, bien sûr un examen sérieux par vétérinaire s'impose
20/08/2018 à 17:17:28
chamounette
Mon chat (12 ans aujourd'hui, c'est son anniversaire) est un chaton élevé au biberon car sa mère a délaissé sa seconde portée de 5 chatons trop proche de la précédente (sa famille ne l'a pas faite stériliser... J'ai préféré le faire stériliser ainsi que la petite minette adoptée deux mois après à 6 mois, pas de chatons, pas d'angoisse pour les placer, ni de peur de leur avenir). Mon Mitou (diminutif)est un chat câlin, proche de moi, chat pot de colle, chat-chien, appelez cela comme vous voulez, l'ancienne maîtresse m'a dit "que j'ai de la chance" car les autres chatons n'étaient pas aussi proches de leurs nouveaux maîtres, mes filles ont joué avec lui, la petite minette adoptée aussi, je le gardais contre moi dans ma robe de chambre quand il était petit pour lui tenir chaud mais en effet, j'ai tâché d'être une maman chat qui pose des limites. Harry, le chat-errant dont je vous parle pus haut revient tout les jours attendre sagement que je le remarque pour lui apporter à manger, il nous gratifie de gentils et doux miaulements, le rituel, c'est de lui faire sentir son plat tenu dans une main, pendant que je le caresse de l'autre je n'en reviens pas de combien il se laisse caresser plus longtemps : tête, cou, dos, et lui même vient de frotter pour montrer son contentement. Bien sûr, mon chat étant présent, je lui explique qu'il ne faut pas être jaloux, que chacun a sa part, etc. Un chat c'est un peu susceptible car sensible, il ne faut pas le froisser ni le vexer... J'ai commencé à mettre des gouttes de Fleurs de Bach (harmonie sérénité) dans leur repas, les mêmes que pour moi. Déjà, je continue à dire à ce minou "Non, tu n'as pas besoin de me mordre ni de me griffer" même s'il esquisse le geste (je reste vigilante) il donne un coup de patte mais sans les griffes et un coup de gueule ouverte mais sans les dents : le tout est de lui dire non, sans le terroriser, ce qui donnerait le résultat inverse. Dès que je pourrai l'attraper sans trop de stress et le faire stériliser dans des conditions douces... Car le mien a mal supporté cette épreuve et lui qui était très doux, est devenu plus agressif après l'opération (souvenir de peurs, stress, douleurs) c'est bien dommage. Mis quand j'ai vu certains vétos l'attraper en le tirant violemment par la queue... Grrrr!!!
25/08/2018 à 10:52:00
tedypros
J'ai un chat adulte pareil, il réclame les caresses mais après deux il mort, j'ai pris l'habitude de lui dire un non sec et de l'ignorer après chaque morsure, et pas plus de deux caresses sur la tête (le dos il n'aime pas) à la fois, et aussi à deviner le moment de la morsure, les lèvres qui tremblent, la bouche qui s'en-trouve et je dis non, avant l'attaque, il commence à jouer, (avec un laser) il court après le petit rond rouge, un plume au bout d'un fil et à moins mordre et attaquer. Il est content d'être chez moi ne demande pas à sortir, mais il choisit si il veut être touché ou pas et pas longtemps.
29/08/2018 à 13:22:38
pitch79
Bonjour et merci beaucoup pour vos réponses!
C'est un chat qui a à peine un an selon la véto.
Après beaucoup de patience, il ne me mord plus ni ne griffe plus, enfin il a des pupilles normales et se laisse caresser. (je n'en abuse pas, et je le laisse tranquille si je vois qu'il n'est pas demandeur)
Il ne joue toujours pas(je vais tenter le laser ;-) ) mais a repris du poids et a enfin retrouvé un poil brillant...
Par contre je laisse la fenêtre ouverte pour qu'il puisse sortir( il ne sort que la nuit, et se pose sur le rebord de la fenêtre au coucher du soleil...)
Jamais je n'aurais osé laissé la fenêtre ouverte si j'avais adopté un chat, mais comme il vient de la rue j'ai l'impression que l'enfermer chez moi serait une torture pour lui...
Merci pour vos conseils, je vais tenter les fleurs de Bach, même si aujourd'hui je le sens plus serein, ça ne fera pas de mal!
30/08/2018 à 14:04:25
bestredacteurs
J'ai presque vécu la méme expérience avec un chaton que j'ai trouvé dans la rue, après un bain et un nettoyage des yeux, il commence à avoir son activité. D'autre part si vous pensiez à l 'adapter et pour éviter de payer cher ces frais de santé, vaux mieux lui souscrire une mutuelle et je vous recommande ce site pour plus d'info:
http://www.assur-animaux-en-ligne.com/index.php
30/08/2018 à 15:55:07
yolande
pitch79 : détrompez vous, les chats qui ont bien galéré dans la rue ne sont pas toujours demandeurs de sorties, d'autant qu'ils peuvent avoir été élevés en appartement. N'oubliez pas que les accidents, disparitions de chats se produisent plutôt la nuit. Donc ne le forcez pas, c'est lui qui décidera, mais je vous invite à le rentrer tous les soirs pour éviter qu'il ne se fasse écraser ou autre.
faites le castrer et identifier (je ne sais plus si c'est fait). Encore merci de ce que vous faites pour lui
30/08/2018 à 22:13:02
pitch79
Bonsoir
Alors Yolande, c'est vrai que c'est mon inquiétude de ne pas le voir rentrer si par hasard il fait sa virée la nuit. (je ne l'oblige jamais à sortir mais je laisse toujours la fenêtre ouverte)
J'ai eu beaucoup de chats mais en habitant à la campagne, jamais en ville. Et vous avez raison il risque bcp de choses notamment pour moi le plus probable de se faire écraser, mais psychologiquement je n'ariverais jamais à me résoudre à laisser un chat dans 20 m². ça augmenterait certainement son espérance de vie, mais j'ai toujours vu mes chats gambader
Et j'aime tellement les chats que j'ai prévenu tous mes amis de ne jamais m'offrir un chat tant que j'habiterais dans mon petit f2. (et je ne blame pas les personnes qui ont un chat en studio, c'est juste que je les ai toujours vu grandir en pleine cambrousse)
Mais là, c'est le chat qui m'a "choisi"(par défaut, il était en détresse mais je crois qu'il n'est plus malheureux aujourd'hui) et pas l'inverse.
Et vous avez raison, c'est le chat le plus "sédentaire" que j'ai connu... il passe sa journée entre son coin couverture, le dessus du frigo, le rebord de fenêtre et le pied de mon lit! jMoi j'ai l'impression quil s'ennuie au plus haut point mais la véto m'a dit qu'il trouvzit ses repères et que ça le rassurait vu ce qu'il avait du vivre auparavant.
Merci encore pour votre attention!
31/08/2018 à 06:55:01
tedypros
Bonjour, Je suis toujours en discussion avec une personne qui ne comprend pas que je garde mes chats chez moi et ne les laisse pas sortir. Mais mon vétérinaire m'a dit lui aussi que ce n'était pas indispensable à son bien être, du moment qu'il est heureux, caresses, bonne nourriture, et distractions, un chat dort beaucoup, presque tout le temps, si il peut regarder par la fenêtre, et faire des découvertes, comme une pièce un placard que l'on ferme et condamne pour qu'il le découvre un jour, pendant qu'on lui interdit une autre pièce, qu'il redécouvrira plus tard, et jouer avec lui dans ses périodes de veille. On peut aussi le sortir à la laisse, je faisais de grandes promenades avec mon premier chat et le second plus tard je n'ai plus eu le temps, mais les suivants, tous venant de la rue, n'ont jamais eu l'air de souffrir d'être à la maison, et j'avais un studio aussi. Les animaux ne ressentent pas les choses comme nous, même si par moment ils ont un comportement similaire, si le chat mange bien, joue avec vous, est propre dans sa caisse, même enfermé, il peut être très heureux, si il ne demande pas à sortir, pourquoi l'inciter au risque de ce qu'il soit blessé, par contre il y a des chats qui adore trainer dans les rues et ils savent bien ceux là se faire comprendre, miaulant devant porte ou fenêtre (pas le même miaulement que celui quand ils voient un oiseau passer) avec insistance.
La personne avec qui je suis en discussion à ce sujet laisse ses chats sortir, mais tous les soirs ou matins, elle fait le tour du quartier à leur recherche quand ils ne rentrent pas, elle ne dort pas s'inquiète. Le plus important c'est de le faire stériliser, car si vous le gardez chez vous il sera propre et ne fera pas pipi partout, et si il sort il ne fera pas de bébé à d'autres chats ou chattes, des chatons qui à leur tour traîneront dans les rues et se reproduiront pour faire de nouveaux malheureux. et de lui mettre une identification. Pour les chats des rues que je récupérais, certains on été tout de suite adapté à la maison et n'ont pas demandé à en ressortir, pour d'autres cela a pris un mois environ, le temps que la stérilisation fasse effet, ils miaulaient de temps en tems le soir ou la nuit pour demander à sortir, je leur donnais un peu à manger et ils se calmaient, après ils se sont habitués, mais je fais attention en sortant qu'ils ne se sauvent pas vu qu'ils ne sont plus habitués à la rue, comme pour les balcons, j'en ai vu trop qui sont tombés et en mauvais état. Pour moi je vous recommande surtout la stérilisation, et l'identification du chat, le reste c'est vous sa chef de logis, c'est à vous de voir le mieux pour lui, ceci n'est que mon avis, et mon expérience, vous venez d'un endroit où les chats libres étaient bien, pas moi.
31/08/2018 à 16:57:08
yolande
pitch 79 : vous savez j'ai plusieurs amies qui sont en studio (20 m2, 35 m2 avec 8 chats recueillis). Je vous assure qu'à aucun moment je ne vois ces chats malheureux. Je pense que le pire pour un chat est la solitude dans un petit appartement, c'est sûr.. Mais si présence du maître, qui câline, interfère, joue, il n'y a pas de problème. Laissez le décider, ne le forcez pas. Il y a toujours des dangers dehors (après 40 ans de protection animale dans le domaine chat, ma devise est : "un chat qui sort est un chat mort"), s'il ne réclame pas d'y aller, tant mieux. Si vraiment il est en manque, laissez le sortir mais le soir, appelez le avec sa nourriture et fermez tout pour la nuit. Il s'habituera parfaitement à ce rythme de vie
02/09/2018 à 00:13:03
pitch79
vermifuges : c'est fait, la stérilisation attendra le mois prochain et le puçage aussi, mais c'est ma priorité.
En tout je vous remercie énormément pour vos conseils et témoignages, j'étais un peu désemparée et ça m'a fait un bien fou d'avoir vos retours!
Pour la petite anecdote : j'ai essayé de fermer la fenêtre mais alors c'était le drama... Gros miaulements , pattes sur la vitre, etc... tout ça pour en fait rester sur le rebord de la fenêtre!
Merci encore pour votre bienveillance!
04/09/2018 à 17:15:42
yolande
on lui souhaite le meilleur, avec une bonne maîtresse attentive et responsable ! amitiés

Pour publier votre réponse, vous devez être connecté.