Connexion Contact

« Minette qui a du mal à faire pipi »

Consultez également les autres discussions qui parlent de Santé.


1 / 2page suivante »
19/12/2015 à 08:11:41
martine44
Bonjour,

Mercredi j'ai emmené Canelle chez le véto, car j'avais constaté qu'elle allait dans la litière pour faire pipi et que rien ne se passait. Elle y est allée plusieurs fois de suite et ensuite se léchait. Aucun pipi n'apparaissait. Avant de partir au travail, j'ai appelé le véto, et ai pu l'emmener de suite. La véto l'a gardé toute la journée et la nuit, mais toujours rien. Le lendemain ils lui ont appuyé sur la vessie pour la forcer et recueillir des urines. L'analyse n'a rien détecté. Pas de cystite et pas de calculs.
Je l'ai récupérée le jeudi midi et depuis je la surveille. Elle doit prendre du métacam pendant 5 jours. Ce matin c'est toujours pareil. Pas de pipi et va-et-vient à la litière.

Que se passe-t-il ? Ça m'inquiète beaucoup. La véto m'a demandé si elle n'était pas stressée. La seule chose qui a pu se passer, (pour celles qui suivent l'histoire d'Héloïse), c'est qu'elle l'a vue pour la première fois la veille et a sans doute eu peur ; car elle s'est sauvée en poussant un miaulement inhabituel. Héloïse étant en fin de vie, avec une grosse tumeur à la joue, Canelle peut-elle sentir cela ?
19/12/2015 à 10:48:55
agnes1
bonjour Martine.
est-ce que Canelle continue de boire ou pas. sinon il est possible qu'elle ressente un stress.
si cela persiste contactez un autre vétérinaire qui verra peut-être d'où cela vient.
19/12/2015 à 11:14:47
jeff4520
Quel âge a Canelle ?
Vous l'avez probablement fait mais si non, je vous conseil de lui faire faire une pris de sang pour voir la biochimie de son sang (Créatinine, Urée, Phosphore) pour voir l'état de ses reins.
Attention à l'insuffisance rénale du chat et ses manifestations souvent insidieuses.
L'INFO QUI SUIT VOUS SERA PEUT-ETRE UTILE.

Maladie chronique des reins du chat :
comment maintenir votre chat en bonne santé
La maladie chronique des reins, encore appelée insuffisance rénale chronique, est l’affection la plus fréquente des chats âgés. Dans la plupart des cas, cette maladie est progressive, et la santé de votre compagnon décline sur une période dont la durée est extrêmement variable d’un chat à l’autre.
Bien que la maladie chronique des reins ne soit ni guérissable ni réversible, une nourriture appropriée et des traitements adaptés au stade de la maladie peuvent ralentir le déclin de votre compagnon et lui maintenir une qualité de vie pendant cette période.
Le traitement de la maladie chronique des reins, une fois passé le stade IRIS I-II repose sur deux piliers :
• une nutrition adaptée de votre compagnon,
• des médicaments pour combattre les complications spécifiques de la maladie, qui seront prescrits au cas par cas en fonction du stade d’évolution de la maladie et des résultats des analyses médicales qui seront effectuées à intervalle régulier.
Les chats atteints de maladie chronique des reins doivent être suivis et des analyses de sang et ou d’urines réalisées régulièrement pour adapter les traitements à chaque animal et au stade de sa maladie.
Quand une maladie chronique des reins est détectée précocement, une nutrition adaptée peut être mise en place rapidement et la progression de la maladie fortement ralentie. Compte tenu de la fréquence élevée de cette affection chez le chat âgé, il est recommandé d’effectuer un contrôle analytique de la fonction rénale annuellement chez les chats à partir de l’âge de 7 ans. L’équipe de la clinique vétérinaire des plages de saint-tropez vous proposera ce test sanguin lors de la visite annuelle de santé de votre compagnon.
Adapter l'alimentation de votre chat insuffisant rénal
Une nourriture adaptée est l’élément le plus important des soins du chat atteint de maladie chronique des reins. Il est indispensable :
• de maintenir un bon état d’hydratation de votre compagnon en lui fournissant une eau fraiche et propre en libre service
• de réduire les apports en protéines (viandes) tout en limitant la fonte musculaire.
• De diminuer les apports en phosphate
• De complémenter la ration alimentaire par des sels minéraux, des acides gras essentiels et des anti-oxydants
Compte tenu de la complexité à équilibrer la ration alimentaire des chats insuffisants rénaux, l’équipe de la clinique vétérinaire des plages vous conseillera une gamme d’aliments spécialement formulés parmi lesquels votre compagnon trouvera celui qui lui est le plus adapté. Chaque chat a des besoins particuliers en fonction de ses habitudes alimentaires, du stade de sa maladie, de son appétit, de la facilité avec laquelle il boit. A chaque chat son régime et sa gamme d’aliments.

Il est indispensable qu’un chat, même insuffisant rénal, se nourrisse quotidiennement. Vous trouverez sur une page spécifique les trucs et astuces, basés sur des études comportementales, pour encourager un chat à s’alimenter de lui-même malgré une baisse d’appétit. Un chat qui ne prend aucune nourriture pendant 3 jours doit être alimenté pour éviter qu’il ne développe une stéatose hépatique et il est indispensable de l’amener à la clinique vétérinaire des plages.

De l’eau en libre disposition en des endroits multiples
Plusieurs points d’abreuvement en des endroits variés de la maison et du jardin sont importants pour le bien-être d’un chat. Ceci est encore plus important pour un chat insuffisant rénal qui a tendance à se déshydrater.
Il faut maintenir les soucoupes d’eau propres et fraiches. Un chat préférant souvent boire une eau courante, il est souhaitable de mettre à sa disposition au moins une fontaine.
Le chat nourri avec des croquettes a besoin de boire beaucoup plus qu’un chat nourri avec de la pâtée en boites. Il peut être préférable de favoriser cette nourriture en pâtée si le chat l’accepte pour maintenir un état d’hydratation chez un chat qui s’alimenter et/ou boit peu.
Des protéines en quantité moins importante, mais d’excellente qualité et de bonne digestibilité
Réduire la quantité de protéines au minimum des besoins alimentaire (18 à 20% des besoins en énergie métabolisable) permet de réduire la production de déchets azotés (dont l’urée) qui sont mal éliminés par les reins malades et s’accumulent donc dans le sang.
Néanmoins, cette quantité peut être insuffisante pour certains chats, surtout lorsqu’ils ont peu d’appétit. Dans ce cas, il faut adapter la nourriture et donner temporairement une part de nourriture plus riche en protéines pour éviter la fonte musculaire et le développement d’une surcharge lipidique du foie (stéatose hépatique).
Dans tous les cas, il est indispensable de choisir un aliment de très haute qualité car une teneur faible en protéines réduit l’attirance qu’ont les chats pour ceux-ci.
Une teneur réduite en phosphore
La diminution de l’apport alimentaire en phosphore constitue la mesure la plus importante pour ralentir la progression de la maladie en empêchant le développement de l’hyper-parathyroidisme secondaire. Ceci est très difficile à réaliser avec une ration ménagère car les aliments préférés du chat (viande et poisson) sont les plus riches en phosphore.

En fonction du stade d’évolution de la maladie rénale, tels que définis par l’IRIS (International Renal Interest Society), il est recommandé de maintenir le taux de phosphate sanguin entre certaines valeurs limites. Ceci se fait en sélectionnant un nourriture adaptée plus ou moins riche en phosphore selon les taux de phosphate mesurés chez votre compagnon.

Lorsqu’exceptionnellement vous préparez la nourriture de votre compagnon avec des ingrédients ménagers, il faut ajouter un chélateur de phosphore à ce menu pour ne pas aggraver sa maladie.
Des sources d’énergie sous forme de matières grasses
Nous ne saurions trop insister sur le fait qu’un chat doit manger chaque jour et maintenir le plus longtemps possible sa masse musculaire.

Les aliments pour chats insuffisants rénaux sont le plus souvent riches en graisses qui apportent l’énergie dont le chat a besoin sous un petit volume pour compenser l’appétit réduit de votre compagnon malade.
Néanmoins, lorsqu’un chat est hyperlipidémique, il faut utiliser une nourriture moins riche en graisses

Des études ont montré que des acides gras insaturés oméga-3 retardent l’aggravation de la maladie rénale du chat. Il faut donner des acides gras de poissons car le chat n’est pas capable d’assimiler les acides gras d’origine végétale.
Corriger les désordres électrolytiques
Les chats souffrant d’insuffisance rénale perdent du potassium et il est important de compenser cette perte urinaire par une augmentation de l’apport alimentaire.
Les aliments pour chats insuffisants rénaux sont complémentés en potassium. On peut également leur donner des comprimés de potassium en supplément.

Les chats souffrant d’insuffisance rénale sont souvent en acidose. Il est recommandé d’alcaliniser leurs urines en incorporant des compléments à leur alimentation.


Il est très difficile de préparer une nourriture équilibrée à partir d'aliments du marché (viande, poissons, légumes...). Nous vous conseillons donc de ne recourir à ces aliments que de façon épisodique si votre chat aime et que celà l'aide à manger. Il est préférable de la nourrir ou avec des croquettes ou avec de la pâtée en boites spécialement conçues et formulées pour les chats insuffisants rénaux.
L'équipe de la clinique vétérinaire des plages de saint-tropez pourra vous prescrire l'alimentation la plus adaptée à votre animal en fonction du stade de sa maladie et de ses complications.
Les traitements du chat insuffisant rénal

Lorsqu'une maladie des reins est détectée précocément au stade IRIS I-II de sa progression, la cause de celle-ci est recherchée et un traitement spécifique parfois envisageable (antibiotiques, immunosuppresseurs,...). Une fois l'état d'urémie installé (stade II-III de sa progression), aucun traitement ne pourra faire régresser les atteintes rénales . Les traitements médicaux du chat insuffisant rénal sont donc essentiellement destinés à compenser la fonction rénale défaillante et combattre les complications de la maladie.

A chaque chat son traitement spécifique qui évoluera en fonction du stade de sa maladie. Un suivi clinique et des bilans réguliers sont donc nécessaires pour personnaliser les traitements à votre compagnon. La clinique vétérinaire des plages est équipée d’un laboratoire d’analyse vétérinaire qui vous permet d’obtenir les résultats au cours de la consultation.
Les médicaments de l'insuffisant rénal
Les inhibiteurs de l'enzyme de conversion sont très largement utilisés pour le traitement de l’insuffisance cardiaque où ils ont montré leur efficacité pour ralentir la progression de la maladie et améliorer l’état de santé de votre compagnon.
Il peuvent améliorer la perfusion rénale et sont utilisés pour traiter les chats insuffisant rénaux. Les études cliniques ont montré que les inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine et plus récemment les inhibiteurs du récepteur de l'angiotensine sont capables de réduire la protéinurie observée chez certains chats souffrant d'insuffsance rénale. L'intensité de la protéinurie est négativement corrélée au pronostic de survie de ces chats et réduire la protéinurie pourrait augmenter la durée de vie de ces animaux. Aucune étude clinique long terme n'a cependant encore été effectuée pour prouver que ces médicaments peuvent améliorer la survie ou la qualité de vie des chats souffrant d'insuffisance rénale.

Le calcitriol a été utilisé pour le traitement de l'hyperparathyroidisme secondaire de l'insuffisance rénale. Les études cliniques disponibles aujourd'hui ne montrent aucun effet sur la progression de la maladie.

La réhydratation parentérale
Maintenir un bon état d’hydratation est essentiel pour votre chat. Comme celui-ci peut avoir un appétit capricieux, il est parfois nécessaire de lui injecter des solutés de réhydratation par voie sous-cutanée.

Ces injections sont très bien tolérées par votre compagnon et vous pouvez facilement les réaliser chez vous. L’équipe de la clinique vétérinaire des plages vous montrera comment réaliser ces injections dans les meilleures conditions.
L’alimentation par sonde
La maladie rénale entraine l’accumulation de déchets dans l’organisme et une baisse d’appétit consécutive d’une perte de l’odorat et de désordres intestinaux. Lorsque votre compagnon ne s’alimente pas de lui-même pendant 3 jours, et ceci malgré le recours à tous les trucs et astuces pour stimuler son appétit, il peut être nécessaire de lui placer une sonde pendant quelques jours pour l’alimenter et le réhydrater correctement.

La clinique vétérinaire des plages pourra vous proposer de placer une sonde qui vous permettra de nourrir et d’hydrater votre chat sans stress et facilement en attendant qu’il retrouve son appétit.

Vous pouvez commander sur internet des colliers spéciaux fabriqués par une passionnée qui protègent la sonde et permettent à votre compagnon de garder une vie normale.
Le traitement de l’hypertension artérielle
Une augmentation de la pression artérielle peut survenir au cours de l’évolution de la maladie rénale de votre compagnon.

La clinique vétérinaire des plages est équipée d’un appareil de mesure de la pression artérielle de votre compagnon afin d’effectuer un suivi sans stress. Vos vétérinaires pourront ainsi vous prescrire les médicaments en fonction des résultats de cet examen.
Le traitement de l’anémie
L’anémie (diminution du nombre de globules rouges dans le sang) est une complication fréquente des maladies rénales chez le chat. Celle-ci entraine un état de fatigue, une baisse d’appétit et une détérioration de la qualité de vie.
L’administration d’érythropoiétine permet de faire remonter le nombre de globules rouges dans le sang chez 60% des chats. Ceux-ci retrouvent un meilleur état de santé et leur appétit. Néanmoins, ce traitement est à réserver aux cas graves car il peut entrainer des effets secondaires plus ou moins graves (hypertension artérielle, anémie non régénérative secondaire au développement d’anticorps neutralisants).
Que ce soit l'alimentation ou les traitements médicaux, ils doivent être personnalisés à votre chat au cours de sa maladie rénale. Un diagnostic précoce et un suivi régulier sont indispensables pour maintenir votre compagnon en bon état à vos côtés pendant plusieurs années.
19/12/2015 à 11:45:54
martine44
Merci pour vos réponses.
Canelle a 4 ans. Elle est stérilisée et boit normalement. Ayant en tout 5 chats en appart et Héloïse (mis hors contact des miens), il m'est parfois difficile de vérifier vraiment si elle a réussi à faire, quand je rentre.
La véto n'a pas fait de prise de sang, mais si je vois que son attitude persiste, il faudra me résoudre à demander qu'elle en ait une. J'ai une très bonne clinique vétérinaire, et ils sont très sérieux.

Si c'est dû à du stress, que me faudrait-il faire ? Je la bichonne encore plus qu'avant, car la visite chez le véto l'a également très perturbée. Elle est très craintive en présence d'inconnus.

J'espère que ça ne va tourner à l'insuffisance rénale. La semaine prochaine je pourrai mieux la surveiller, car je suis en vacances.
19/12/2015 à 11:51:47
agnes1
oui, pendant les vacances vous pourrez mieux surveiller son état .
j'espère que tout va rentrer dans l'ordre .
tenez-nous au courant.
bonne journée et pleins de caresses aux minous.
19/12/2015 à 13:20:09
aline
.
jeff4520 a recopié la page suivante :

http://www.saint-trop-vet.com/conseils-v%C3%A9t%C3%A9rinaires/conseils-v%C3%A9t%C3%A9rinaires-chats/insuffisance-r%C3%A9nale-du-chat-traitement/

Seul, votre vétérinaire est capable de poser un diagnostic avec des analyses complémentaires, Martine.

Le vétérinaire l'a-t-il sondée ?
confused
19/12/2015 à 14:11:14
jeff4520
à l'attention d'ALINE, il est bien sûr évident que ces infos ne sont pas de mon cru et dont je confirme l'origine, mais il est bon et important de le savoir.
Pour avoir vécu de graves problèmes urinaires avec un de mes chats, ce sont des conseils très pertinents d'orientation et non un diagnostic.
Peut-être ne l'avez vous pas bien compris.
19/12/2015 à 14:26:11
aline
@ jeff4520
Ne sachant pas si tel ou tel document est protégé ou pas par la CNIL, il me semble préférable de mentionner la source.
wink
19/12/2015 à 14:34:53
jeff4520
Vous êtes modérateur sur ce site ?
19/12/2015 à 14:42:34
jeff4520
à l'attention d'aline.
Vous êtes modérateur sur ce site ?
19/12/2015 à 16:43:46
martine44
Aline, je ne sais pas si ma véto l'a sondée. J'ai du la déposer le matin avant de partir au travail ; j'y suis retournée le soir pour aller la chercher, et ils m'ont dit qu'elle n'avait toujours pas fait pipi. Donc ils m'ont proposé de la laisser la nuit en lui mettant une litière spéciale pour recueillir ses urines et les analyser. Mais le lendemain matin elle n'avait toujours pas fait pipi. J'ai téléphoné dans la matinée pour avoir des nouvelles ; et ils m'ont dit qu'ils avaient été obligées de compresser la vessie (enfin je ne sais plus quel terme exact ils ont employé) pour recueillir quelques gouttes de pipi pour analyses. Ils m'ont dit qu'elle a une toute petite vessie.

Le midi pendant la pause déjeuner, j'ai une collègue qui passait pas loin de la clinique et qui m'a proposé de m'emmener pour la récupérer. Je suis à 10 mn à pied de mon travail. Donc j'ai été la chercher. Mais la véto n'était pas là. C'est l'assistante qui m'a donné les compléments d'infos.
19/12/2015 à 16:53:22
aline
Martine,

Vous devriez peut-être chercher à vous entretenir rapidement et en particulier avec la vétérinaire qui l'a suivie car cela peut vraiment aboutir à de vilaines conséquences :/
Il faudrait toutefois éviter la crise d'urémie !!

Lui avez-vous senti une mauvaise haleine ?
19/12/2015 à 21:19:56
jeff4520
à l'attention de Martine:
Votre véto n'a-t-il pas fait une analyse de sang ?
Une toute petite vessie ? Moi, à votre place j'aimerais bien savoir ou en sont sa créatinine son phosphore son urée et même son hématocrite pour l'anémie liée aux problèmes rénaux.
Espérons que ce ne soit qu'un problème de cystite.
J'insiste tout de même sur les risques de problèmes rénaux qu'il ne faut jamais minimiser pour tous les chats car bien souvent, lorsque l'on s'en rends compte les reins sont déjà abimée à près de 70%.
Et ça, c'est une expérience personnelle car un de mes chats qui va maintenant plutôt bien, est équipé de ce que l'on appelle une chambre de dérivation qui est une sorte de prothèse entre le rein et la vessie.
Ce n'est pourtant pas faute de l'avoir surveiller régulièrement.
20/12/2015 à 08:55:54
cannelle13
Moi je changerais de véto, on ne laisse pas un chat comme ça sans uriner et sans rien faire
20/12/2015 à 10:07:30
martine44
Demain je vais à nouveau retourner chez le véto, mais pour une autre raison (voir mon annonce pour Héloïse (214108)) . Je vais donc en profiter pour lui demander qu'elle fasse une prise de sang à Canelle pour tout vérifier. Je n'arrive toujours à savoir si elle fait pipi.
20/12/2015 à 10:19:51
agnes1
oui, comme cela votre vétérinaire pourra vous expliquer en détail ce qu'il a fait et constaté après avoir reçu Canelle. j' espère qu'elle va vite se remettre.
20/12/2015 à 16:21:20
martine44
Merci à toutes, pour vos conseils. Je vous tiens au courant.
26/02/2016 à 21:03:41
martine44
pascalpourrat, vous êtes totalement indécent de venir polluer les messages avec vos propositions qui ne servent qu'à vous faire du fric. J'espère qu'un modérateur pourra supprimer votre post.
26/02/2016 à 21:27:32
agnes1
j'ai envoyé un message sur l'annonce pour dire que je l'avais signalé mais on a retiré mon message.
06/04/2018 à 14:10:52
salimaliyo
Je me suis posé la même question car les frais vétérinaires de mes animaux représentaient un budget conséquent tous les mois.
J'ai utlisé ce comparateur gratuit.
Voici le lien http://www.assur-animaux-en-ligne.com/
07/04/2018 à 16:47:00
nabucho
Encore un vieux sujet enterré depuis plus de deux ans qui encombre l'actualité du forum à cause des lancinantes relances de salimaliyo pour son site de comparateur d'assurances animalières.
On ne sait plus où sont les vrais sujets récemment activés par les participants.
Je perd mon temps à lire tout çà..
Je ne vais bientôt plus aider dans ce forum. C'est lassant.
Et en plus un vulgaire problème d'urètrite (infectée ou non) est transformé en insuffisance rénale chronique (maladie du vieil âge) sur cette chatte de 4 ans, par jef4520 qui colle un laïus de site vétérinaire à caractère commercial, sans même avoir la présence d'esprit de l'adapter au cas soumis par martine44.
On nous prend pour des oies de gavage?
15/04/2018 à 20:33:08
nabucho
Et passons sur les conseils effectués par cette clinique de la plage, aux propriétaires de pratiquer, avec la complicité de ladite clinique, des injections eux mêmes alors que favoriser l'exercice illégal de la médecine vétérinaire constitue une infraction grave au code de déontologie des vétérinaires.
21/04/2018 à 19:37:36
martine44
Bonjour Nabucho, je viens juste de voir votre message. Pour Canelle, c'est une cystite qui revient de temps en temps. Depuis la création de l'annonce, elle m'en a refait au moins 3. J'y suis retournée le mois dernier, et ils lui ont fait des analyses qui ont confirmé cette cystite. Heureusement pas de calculs. Par contre je ne sais pas ce qui les favorise.

Nabucho ne quittez surtout pas ce site, car vos conseils nous sont très précieux. Nous apprenons énormément.
Bonne journée
Martine
03/07/2018 à 20:35:36
hdc
bonjour même souci urinaire avec notre chaton de 7 mois; suite à un probable choc, iol n'urine plus tout seul, obligé de (com)presser sa vessie matin et soir pour la vider; quelles solutions peut on envisager? existe t il une solution avant de penser euthanasie merci
03/07/2018 à 20:45:56
martine44
Bonjour,
Voir avec le véto il pourra vous donner de meilleurs conseils. Et il vaut mieux même consulter 2 cliniques différentes. Mais surtout ne pensez pas à l'euthanasie. Il ne faut pas prendre cette décision-là. Il faut tout tenter.
Donnez-nous des nouvelles par la suite.
1 / 2page suivante »