Connexion Contact

« Adieu Shiva adoré »

Consultez également les autres discussions qui parlent de Hommages ou Siamois ou Hauts-de-Seine (92).


1 / 2page suivante »
03/07/2024 à 22:34:16
darkangel76
Bonjour à tous & toutes!
Je suppose que je ne gagnerai pas la palme de l'originalité mais, tenaillé par les larmes et par la douleur, je voulais juste laisser un petit témoignage et un petit mot d'amour pour mon Shiva qui m'a fidèlement accompagné pendant 12 ans.
Jusqu'à la mi-juin 2024, tout allait bien depuis que je t'avais choisi dans une famille d'accueil en cette année de 2012, excepté un petit problème dentaire causé par une parodontite mais avec des aliments liquides, ce n'était vraiment pas un problème... De toute façon, tu étais le plus gentil des siamois et, aussi loin que je me rappelle, tu ne m'a jamais mordu et tu n'as jamais mordu personne car tu étais certes craintif mais surtout un amour de chat!
Je ne sais pas si le stress causé par des travaux de rénovation (changement des radiateurs et de la chaudière) a joué sur ton problème mais toujours est-il que vers la mi-juin, tu t'es mis à lécher le bord des fenêtres, chose que tu n'avais fait jusqu'à là. Peut être que j'aurais du te faire des analyses à ce moment, j'espère juste que je n'ai pas contribué à te rendre la vie plus pénible en raison de mes éventuelles négligences... Bref, j'ai également remarqué, ce comportement étrange mis à part que tu t'étais un peu amaigri (je pouvais sentir les os de ta colonne quand je te caressais le dos) et que tu te nourrissais un peu moins que d'habitude... J'ai mis cette relative perte d'appétit sur le compte du stress, des ouvriers étant intervenus pendant 3 jours d'affillée en chamboulant nos petites habitudes, c'était la première fois que je déplaçais tes gamelles dans ma chambre, ainsi que ta litière mais, comme tu avais toujours un relatif bon appétit (notamment avec mes filets de poulets que je partageais volontiers avec toi lorsque je déjeunais, je ne me suis pas alarmé outre mesure... Mais, quelques jours après, après avoir acheté toutes les marques de patées disponibles dans mon supermarché (car je ne te donnais plus de croquettes depuis que l'on t'avait enlevé toutes tes dents), j'ai remarqué que ton appétit diminuait sensiblement malgré tous mes efforts, même mes filets de poulets semblaient t'attirer moins que d'habitude, bien que tu aies continué à poser ta patte sur mon bras pour continuer à demander de la nourriture, du coup, on continuait à manger notre poulet ensemble...
Puis, j'ai remarqué que tu as commencé à devenir un peu maladroit, plusieurs fois, tu es malencontreusement tombé car tu avais glissé de la table basse, j'ai mis ça sur le compte d'une éventuelle maladresse, tu n'avais jamais vraiment eu l'agilité d'un caracal ou d'un margay en raison de ton embonpoint.
Puis, tu t'es mis à miauler d'une voix rauque que je n'avais jamais entendu auparavant et tu passais de plus en plus de temps à lécher les rebords de mes fenêtres (qui sont en bois peint) malgré un bol d'eau fraiche changée tous les jours.
Là, je me suis dit, "c'est pas normal", je t'ai donc emmené chez le véto qui t'a fait toute une batterie d'analyses. Comme beaucoup de commentaires sur ce site, on s'est vite rendu compte qu'une créatinine ainsi qu'une urée élevées étaient révélatrices d'une IRC, en fait, il s'agissait d'une crise de néphrite aiguë... Ni une, ni deux, vu les taux élevés, mon véto me propose de t'emmener dans une clinique spécialisée située à Levallois Perret dans le but de t'hospitaliser, ce qu'on a fait dans la soirée (ils ne prennent les nouvelles hospitalisations que sur rendez-vous du véto traitant).
Sur place, un praticien m'annonce d'emblée qu'une créatinine à 140 était un très mauvais signe et qu'il faudrait que j'envisage le pire des cas de figure si les reins ne se remettent pas à fonctionner rapidement... Après 3 jours d'hospitalisation, les vétos m'anoncent que les taux de créatinine et d'urée n'ont pas vraiment diminués et que ta températures est descendue à 36°. Ils m'ont conseillé 2 options, la première, on attend encore une journée pour voir si il y a des changements, la deuxième, que l'on pouvait tout arrêter étant donné que rien n'avait changé depuis 3 jours et que, plus on attend longtemps, plus le pronostic à court terme était mal engagé et pessimiste... Ils m'ont expliqué que si les taux diminuaient au bout d'une semaine, les chances de ramener mon chat à la maison n'était pas vraiment conseillé parce ces taux risquaient de grimper en flèche à nouveau dès l'instant ou l'animal ne serait plus sous perfusion...
Donc, bien évidemment, je décide de le laisser une journée de plus dans la clinique...
Le lendemain, le véto m'annonce que la créatinine qui était à 140 est passé à 90 en une nuit et que des signes positifs avaient été observés (reprise partielle de l'appétit), je recommence donc à reprendre espoir à nouveau...
Mais, le lendemain, le 4e jour d'hospitalisation (et quelques milliers d'euros plus tard), la créatinine est de nouveau repassée à 100 et ils m'ont dit que la seule chose censée à faire état de ramener mon chat à la maison afin qu'il y passe ses dernières heures et que je l'aide quand ça deviendra trop difficile pour lui en appelant un service de vétérinaires à domicile. Je leur ai demandé quand j'étais censé prendre la funeste décision, étant donné que l'état de mon Shiva s'était sensiblement dégradé et que j'avais un peu peur de ne pas etre en mesure d'interpréter tous les symptomes correctement... Ils m'ont juste répondu plusieurs fois "Ne vous inquiétez pas! C'est votre chat! Vous le connaissez! Vous saurez!"...
Je n'ai pas insisté davantage et, le coeur lourd mais quand même satisafait d'avoir récupéré mon animal (cela faisait 4 jours que je ne l'avais pas vu), je suis revenu à la maison avec Shiva.
Le même jour, il a tenté maladroitement de sauter sur son canapé préféré et il a partagé, une fois de plus, mon filet de dinde avec moi. Malheusement, 2 jours après, il a cessé de s'alimenter et il s'est allongé sur le plaid, à côté de la télé, coin dans lequel il ne s'était jamais installé auparavant.
Les jours suivants, il a commencé a avoir de plus en plus de difficultés à se déplacer, surtout au niveau des pattes arrières, je lui ai donc mis ses gamelles et sa litière dans le salon, à côté pour éviter qu'il ne se déplace.
Mais je sentais bien que, même s'il ne montrait pas de signe de souffrance ou de douleur, que l'issue funeste semblait se rapprocher à grand pas...
J'ai déserté mon lit king size (sur lequel il adorait dormir, lové sous la couette) et j'ai rapatrié mon oreiller et ma couette sur mon canapé, dans le salon, pour le surveiller à tout moment et être présent à côté de lui. D'ailleurs, depuis la semaine dernière, je commence à avoir de sévères douleurs dans le dos à cause de ces nouvelles habitudes...
Hormis ses difficultés à se mouvoir, il ne miaulait pas plus que d'habitude, j'ai donc supposé qu'il ne souffrait pas encore trop... En outre, peut être que je m'efforçais de me convaincre psychologiquement mais, quel que soit le cas de figure, je crois que j'aurais été incapable de prendre cette triste décision...
Et, une semaine après son retour à la maison, ce triste mardi 02 juillet, pour la première fois depuis une semaine, je me suis dit que je pouvais allumer mon ordi pendant quelques instants, histoire de répondre à quelques mails et m'occuper de quelques trucs au niveau du boulot... Comme je n'avais pas checké ma messagerie depuis une bonne semaine, je me suis laissé un peu déborder par le temps et, vous vous en doutez probablement, sur les coups de 9H du soir, un petit bruit (une sorte de rale de déglutition ou de régurgitation) m'a immédiatement attiré dans le salon... Et c'est là que j'ai vu mon Shiva en train la tête penchée sur le côté en train de chercher sa respiration... Il avait la langue sortie et la gueule ouverte... Je me suis immédiatement dit "Merde, ça y est, cette fois on y est! C'est la bonne!"
Je me suis aussitôt installé à côté de lui et je lui ai dit "Merci" et "Pardon", en lui prodiguant quelques caresses mais, à cet instant précis, je crois qu'il ne calculait plus rien et qu'il n'était plus réceptif à ce qu'il se passait... Et, 1 ou 2 minutes plus tard, c'était fini! Son thorax avait définitivement cessé de se soulever... Et il est mort, comme cela, la gueule ouverte, la langue tirée et les yeux grand ouverts et vitreux... L'air de dire, "Cette fois ci, je n'en peux plus, je dois y aller"... Quelle vision d'horreur... Hormis mon infinie tristesse et mon sentiment de culpabilité, j'espère juste qu'il n'a pas trop souffert durant ses derniers instants... De peur de ne pas avoir le courage de faire ça plus tard, je me suis tout de suite occupé de son corps (hier soir) et j'ai provisoirement rangé ses gamelles ainsi que sa litière.... Je ressortirai ses ustensiles plus tard, c'est une certitude! J'adore les chats et je ne pourrai pas vivre sans félins mais, pour l'instant, j'espère juste que mon clavier sur lequel j'écris est waterproof et j'éprouve une tristesse immense... Mince alors!!! Que c'est dur!!! Je suppose que ma peine s'atténuera un peu au fil du temps mais pour l'instant je pleure comme une madeleine malgré le fait que j'ai 47 ans et que j'aie eu plusieurs chats avant ce douloureux et tragique événement... Mais bon... Ca ne change rien à l'histoire et ça fait toujours aussi mal!!!
J'espère juste que Shiva a vécu heureux avec moi et qu'il n'a pas trop souffert sur la fin... Merci Shiva!! Merci pour tout! Je t'aime et je ne t'oublierai jamais! ADIEU MON CHAT!! JE T'AIME!!!
Voici l'histoire de Shiva, 14 ans. Je vais tenter de poster une photo de lui. Et merci à tous et toutes de m'avoir lu!
04/07/2024 à 12:25:52
damien37
Bonjour
Depuis que j'ai découvert ce site début juin pour mettre un hommage pour mes deux chats, lire le témoignage de personne qui on perdu leur chat me serre le cœur mais le votre est plutôt poignant.
je fais surement un lien entre Shiva et ma Pupuce morte d'IRC en juin 2022 et mon p'tit chat que j'ai retrouvé mort sous mon canapé le 30 mai dernier.
Vous avez raison, le temps va atténué mais on oublie jamais, je crois bien que quand ils partent, ils partent avec un bout de nous même ...
Vous m'avez fait sourire quand vous avez soulever la dimension financière quand on veut sauver nos animaux. Les miens m'ont ruiné mais au fond, on s'en fout smile
je vous envoie toute ma tendresse et du courage pour cette épreuve.
ps: Shiva est magnifique
04/07/2024 à 13:03:33
darkangel76
Bonjour @damien37,
Oui, je voulais juste mentionner que malgré les sommes engagées, la clinique vétérinaire n'avait pas pu le sauver...
Mais bien évidemment, vous avez entièrement raison! Quand on aime, on ne compte pas!
Si j'avais eu la garantie de pouvoir le garder quelques jours de plus, j'aurai bien volontiers vendu mes 2 reins (en plus, c'est précisément l'organe qui lui a fait défaut...)
En tout cas, je vous remercie pour votre message ainsi que pour votre petit mot gentil à son égard.
Pour tout vous dire, ces jours-ci, je surfe beaucoup moins sur internet, les jours me semmblent si longs maintenant...
Rien que le fait de ne plus sentir sa patte sur ma joue quand il voulait aller se blottir sous ma couette (chose qu'il ne faisait plus depuis un moment étant donné qu'il ne pouvait plus sauter sur mon lit, raison pour laquelle j'ai commencé à dormir sur mon canapé...) ou celui de ne plus sentir sa patte sur mon épaule quand il voulait un bout de poulet ou de steak, ou encore poser le regard sur l'endroit où il avait l'habitude de dormir ou de manger est une véritable torture et une épreuve... J'arrête ici car je sens que mes larmes vont encore noyer mon clavier...
En tout cas merci à vous ainsi qu'à tous ceux & toutes qui liront mon témoignage...
04/07/2024 à 13:06:28
darkangel76
PS @damien37,
Promis! Dès que je m'en sens le courage, j'irai voir votre témoignage sur votre Pupuce...
04/07/2024 à 13:15:45
damien37
Mais de rien, sincèrement, même si j'ai mal compris un passage.
Exprimer sa peine par des mots fait du bien et moi même, les retours que j'ai eu de mon hommage m'ont fait du bien, également !!
donc, des que je peux, j'essaye de soutenir ...
04/07/2024 à 13:50:07
darkangel76
@damien37,
Pas de problème! A votre service, si j'ai pu aider, ne serait-ce qu'un peu, je suis content...
PS Quel passage avez-vous mal compris?
04/07/2024 à 14:34:41
yolande
bonjour, nous sommes nombreux à perdre nos chats d'insuffisance rénale. Dans l'idéal il faut faire un bilan sanguin tous les ans à partir de 11 ans (âge où le chat devient sénior). cela permet justement de voir arriver toutes les maladies sournoises, dont l'IRC, qui est soignable (mes chats ont eu plusieurs années de vie supplémentaires à partir du moment où le taux de créatinine est passé au stade 2).
Là apparemment il y a eu insuffisance rénale aigüe vu le taux de créa, ce qui n'est pas bon à cet âge. le protocole a été suivi : perfusions sur plusieurs jours en clinique, mais c'est quitte ou double. Là ça n'a pas fonctionné. Disons qu'il faut vraiment être attentif au comportement du chat. A un moment on voit qu'il n'en peut plus et demande à partir, et il faut l'accompagner (le mieux étant véto à domicile pour ne pas le traumatiser avec un transport de plus).
Moments très durs, je suis passée par là, comme plein de gens ici. Il était très beau. Il a eu une vie heureuse à vos côtés, accrochez vous à cette idée, le temps finit par atténuer la douleur mais le vide reste là (moi j'en suis à 14 chats décédés dans ma vie, et chaque fois c'est un cauchemar)
04/07/2024 à 16:03:39
darkangel76
@yolande,
Merci beaucoup pour votre message... Oui, j'en ai, certes, perdu moins que vous mais je pense qu'on ne s'y habitue jamais... Les gens doivent probablement gérer cela de différentes manières mais la seule chose dont je suis sûr est que ça fait toujours aussi mal...
Pour l'histoire de l'IRC, oui, vous avez totalement raison... J'aurai du faire des visites et des analyses plus souvent lorsqu'il a dépassé ses 10 ans... J'ai été stupide! Je pensais que tout allait bien car, jusqu'au mois dernier, il ne montrait aucun signe ni symptome particulier... Du coup, je me contentais d'apprécier la vie avec lui et j'ai zappé les visites chez le véto... Pour l'anecdote, c'est un des détails que je ressasse en permanence depuis 2 jours... Je m'en veux tellement pour ma négligence... J'espère que si mon Shiva est quelque part, il me pardonnera toutes mes erreurs... En tout cas, merci pour votre message de soutien! Ce ne sont que quelques mots mais ça compte énormément pour moi en ces temps difficiles... Merci!
04/07/2024 à 16:38:54
yolande
je vous confirme : on ne s'y habitue jamais. Autour de vous dites bien aux gens de faire un bilan chaque année après 10-11 ans, sinon les maladies évoluent en silence (et dieu sait si l'irc évolue en silence !) et lorsque le chat montre réellement les signes que ça ne va pas, il est trop tard.
Vous le saurez pour votre prochain chat. La meilleure des thérapies est d'aller dans un refuge adopter un laissé pour compte (si possible adulte, car ce sont eux qui sont le moins prisés).
Courage
04/07/2024 à 16:53:09
darkangel76
@yolande,
Oui, c'est exactement ce que je comptais faire... Je suis encore sous le choc mais je sais déjà que je serai incapable de vivre sans félins...
Quand j'aurai un moment, je consulterai quelques annonces. PS Je viens de craquer pour une minette de 10 en SOS
Merci encore pour votre réponse et vos conseils...
04/07/2024 à 16:53:54
darkangel76
(de 10 ans, dsl pour les fautes de typo)
04/07/2024 à 17:03:58
darkangel76
PS @yolande,
Pour détecter les éventuels problèmes dus à l'IRC, c'est bien les ratios créatinine et urée qu'il convient de surveiller, c'est bien ça?
04/07/2024 à 18:40:17
yolande
oui tout à fait, urée créatinine, phosphore. Le véto sait faire ça. Mais comme maladies sournoises il y a aussi le diabète et l'hyperthyroïdie. Il faut faire un bon bilan chaque année. Ah super pour cette minette de dix ans. sur mes 14 chats passés, 12 étaient des adultes/vieux.
04/07/2024 à 18:44:02
darkangel76
@yolande,
OK! Merci beaucoup pour votre réponse! Bonne journée et bonne continuation à vous!
05/07/2024 à 03:30:01
lafilleauxchats
Surtout ne vous sentez pas coupable de négligence pour votre chat. C’est vrai c’est très bien de faire des prises de sang tous les ans. Mais parfois cela ne suffit pas et cela n’aurait pas forcément sauvé votre chat, loin de la. J’ai perdu une chatte de 18 ans en janvier dernier à cause de l’IRC. Elle a eu plusieurs prises de sang, dont une trois semaines avant son décès qui ne montrait aucune insuffisance rénale, ni aucun problème de santé.
Comme votre chat, elle a été hospitalisé plusieurs jours. Mais cela n’a pas suffit elle est décédé moins d’une semaine après.

Comme vous j’ai entendu ce dernier râle et lorsque j’ai regardé mon chat il se trouvait la tête sur le côté, le regard fixe, la gueule ouverte, là langue pendante. Vous décrivez la scène avec justesse : vision d’horreur. Je me suis renseignée et cela correspond à ce qu’on appelle un GASP: ce râle se produit quelques minutes après l’arrêt du cœur. Le chat est déjà inconscient et son thorax est secoué de secousses qui ressemblent a des respirations, mais qui n’en sont pas. C’est le moment où le corps de votre chat est mort et vous étiez à ses côtés, jusqu’au bout. Il est mort prêt de vous, chez lui. Il est parti entouré d’amour.
L’IRC peut aller jusqu’à provoquer un arrêt cardiaque, c’est ce qui semble s’être passé pour Shiva, ce que vous décrivez ressemble à ce que j’ai vécu avec mon chat décédé brutalement d’un arrêt du cœur.

Contrairement aux apparences, votre chat n’a pas souffert, on peut penser que sa mort a été brève surtout si vous ne l’avez pas vu souffrir avant.

Toutes mes pensées pour vous et votre très beau chat. Il fait partie de ces animaux qui nous laisse en passant dans nos vie une marque indélébile. Quelqu’un m’a dit une chose très juste à la suite de la disparition de mes boules de poils adorés: c’est mieux que nous puissions être présent jusqu’à la fin pour eux, plutôt que l’inverse. Ainsi, nous pouvons les accompagner comme vous l’avez fait, jusqu’au bout. Même si c’est déchirant…
05/07/2024 à 03:40:05
lafilleauxchats
C’est chouette pour la minette de 10 ans à qui vous offrez une chance. Sa présence va vous aider à surmonter ce deuil. C’est moins difficile lorsqu’il y a un chat à aimer !
05/07/2024 à 03:59:08
darkangel76
@lafilleauxchats,
Merci! Merci infiniment pour votre support & vos paroles apaisantes... Ce ne sont que quelques phrases ou quelques mots mais vous m'avez énormément réconforté dans ma tristesse... Vous avez même réussi à me faire sentir un peu moins coupable et, grace à vous, je me dis que je n'aurai probablement pas pu faire davantage (même si faire des analyses régulières est toujours une bonne chose à faire)... Je vous remercie du fond du coeur et, pour la première fois depuis que Shiva est parti, je crois que je me sentirais un peu moins coupable au moment de dormir...
Pour ça ainsi que pour toutes vos gentilles paroles, je tenais à vous remercier du plus profond de mon âme... Merci à vous!
On ne se connait pas mais vous m'avez consolé et aidé davantage que beaucoup de personnes de mon entourage proche... Je vous en dois une et, encore une fois, merci pour tout!
05/07/2024 à 11:13:02
yolande
@lafilleauxchats : votre minette de 18 ans n'est pas morte d'IRC car c'est une maladie évolutive lente qui se détecte des années avant le terme et qui est parfaitement soignable (j'ai eu 2 IRC qui ont vécu plusieurs années après la détection du stade 2). Elle est probablement morte d'une insuffisance rénale aigüe qui , elle, est foudroyante et ne prévient pas : en 4 jours le chat est mort s'il n'est pas perfusé en intraveineuse durant plusieurs jours en clinique.
05/07/2024 à 11:15:11
yolande
@lafilleauxchats oubli : il faut bien se rendre compte qu'une année de chat = 6 années d'humain. Lorsqu'un chat a 18 ans, ce n'est pas en théorie une analyse par an qu'il faut faire (nous les humains avons des analyses tous les ans lorsqu'on dépasse 70-75 ans). A 18 ans il faut une analyse tous les 6 mois, à rapprocher à 3 mois éventuellement si une maladie se précise (ce qui est le cas de Séraphin qui a une hyperthyroïdie associée à des problèmes cardiaques)
05/07/2024 à 12:44:19
lafilleauxchats
Si si c’était bien d’IRC dont souffrait ma minette de 18 ans. Sauf que c’était un début, et elle n’a pas supporté. Ses taux n’étaient pas très élevés quand ça a été détecté, pas comme dans les cas de défaillance rénale aiguë. Peut être les derniers jours, a t-elle basculé dans une défaillance rénale aiguë, je ne sais pas. Mais elle a bien été hospitalisé pour une « simple crise d’urémie » dans le cadre d’un IRC.

Pour les prises de sang tous les six mois, ce peut être compliqué à mettre en place. C’est une épreuve pour certain animaux que d’ailler à chaque fois chez le vétérinaire. Lorsqu’on a l’impression que notre animal va bien, qu’il ne présente aucun symptôme et suivant le tempérament du chat, il est compliqué de lui imposer autant d’examens. Nous en avions parlé justement avec ma vétérinaire spécialisée dans la souffrance animale.
Pour ma Tigrée par exemple lorsque je l’ai faite hospitaliser j’étais prête à recommencer, à la laisser trois jours en rehydratation tous les mois s’il le fallait, et pendant des années ! Et puis je l’ai récupéré, elle avait mal à la patte, elle était épuisée, je l’ai senti brisée et ses petits yeux me disaient clairement que ça avait été très dur pour elle. Je me suis jurée de ne plus recommencer pour la faire réhydrater, même si cela impliquait qu’elle meurt. Quant à mon chat Gris, il était hyper craintif et paniquait des qu’il n’était plus avec moi ou dans sa maison. Ma plus grande crainte était qu’il tombe malade car je ne l’aurais jamais laissé en clinique vétérinaire plus de quelques heures (2-3h max).

C’est bien de pouvoir leurs faire des prises de sang tous les six mois, si votre chat y est habitué et qu’il le vit bien vous avez beaucoup de chance et j’espère que cela sera pareil pour mes chats actuels. Mais d’autres fois, surtout pour les animaux craintifs et âgés, il faut arriver à trouver le juste milieux entre ce qui est bien pour nous, notre culpabilité, notre envie de les garder et ce qu’ils sont prêts à supporter.
05/07/2024 à 14:05:09
darkangel76
@yolande & @lafilleauxchats,
Je n'ai pas pu dormir plus de quelques heures, je me connecte donc afin de lire les différents témoignages...
Quoi qu'il en soit, merci pour vos témoignages et vos réponses! Dans mon cas, les vétos ont parlé d'une crise de néphrite aiguë.
Je ne saurais dire si cette pathologie était latente depuis longtemps ou si ses reins se sont mis à dysfonctionner d'une manière soudaine, c'est dans ce genre de cas de figure que je comprends ce qu'a voulu dire @yolande en pratiquant des analyses régulières... Je suis également d'accord avec @lafilleauxchats, dans le cas d'une crise aiguë, certains paramètres ne sont pas toujours décelables à l'avance...
Ce qui est sûr, c'est que les reins sont des organes vraiment sensibles et délicats...
Encore une fois, je tenais à vous remercier pour votre aide et votre support!
05/07/2024 à 14:17:08
prisc2707
Malheureusement même des analyses ne suffisent parfois pas.
Mon bébé avait fait son bilan annuel il y a 3 mois, tout était parfait, et pourtant en moins d'une semaine elle n'était plus là... Et je n'ai rien vu, je l'ai juste trouvée "bizarre" le jour de mon départ. Et je suis partie, je l'ai abandonnée sans savoir que 4 jours plus tard elle serait partie sans moi...
Alors oui c'est bien de faire une analyse chaque année, mais parfois cela n'empêche rien...
05/07/2024 à 14:40:09
yolande
@prisc2707 : les analyses ont en effet leurs limites. Elles peuvent détecter les maladies sournoise de type diabète, IRC, hyperthyroïdie etc... par contre, elles ne peuvent pas détecter les tumeurs de type lymphome ou autre, pour lesquelles il faut des échographies, scanner, IRM. moi aussi j'ai perdu une chatte qui avait de bonnes analyses un mois avant (mais attention là aussi il y a analyse et analyse. Il y a le bilan basique ou celui bien plus poussé et plus cher donc, où on peut commencer à affiner des choses). Elle avait eu le bilan basique, et elle est partie un mois plus tard d'un lymphome abdominal décelé à l'échographie. J'ai aussi perdu plusieurs chats de tumeurs (cérébrales, anus) avec des bilans normaux. C'est pourquoi il faut être super vigilant quant à tout changement de comportement, d'attitudes, de manière de s'alimenter, de faire ses besoins.
05/07/2024 à 14:52:17
darkangel76
@prisc2707,
Oui... Vous avez raison! Quel que soit notre niveau d'études ou de connaissances (d'habitude, je suis cartésien avec un background scientifique), on oublie parfois le paramètre incertain que certaines personnes appellent hasard... Ou fatalité... Ce qui est sûr, c'est que ça n'allège pas notre peine, bien malheuresusement...
Certaines choses ne sont pas visibles avec des analyses (en particulier s'il n'y a pas de symptômes) et l'humain a parfois tendance à oublier que nul n'est omniscient et que personne n'a la science infuse...
Quoi qu'il en soit, je tenais également à vous remercier pour votre témoignage et, ayant vu votre hommage concernant votre puce, je vous redis que vous n'êtes responsable de rien et qu'il est impossible de demeurer 24/7, chaque seconde ou chaque minute avec notre animal...
De plus, comme vous l'avez indiqué, il n'y avait pas de symptôme particulier, donc il n'y avait rien que vous auriez pu faire...
J'espère que, comme moi, vous réussirez à vous déculpabiliser et votre chat savait que vous l'aimiez énormément, je crois que c'est la seule chose qui importe vraiment...

@yolande,
Une fois de plus, je suis d'accord avec vous, vous semblez avoir une expérience énorme avec les chats et vous avez entièrement raison, beaucoup de choses ne sont pas décelables par des analyses "basiques" et la seule méthode vraiment efficace est l'intérprétation du moindre changement de comportement de notre animal, aussi subjectif que cela puisse paraitre... En particulier si certaines personnes n'ont pas les fonds nécessaires pour faire des examens complets et plus poussés (IRM, écho etc...)
05/07/2024 à 14:55:15
darkangel76
Et merci pour vos 2 témoignages @prisc2707 & @yolande!
1 / 2page suivante »