Connexion Contact

« Décès chat »

Consultez également les autres discussions qui parlent de Santé.


03/08/2022 à 22:49:41
tonytomy
Bonsoir, j'écris ces quelques lignes, d'abord pour essayer de soulager ma peine puisqu'on m'a conseillé d'écrire ce que je ressens.
Hier après-midi, ce qui devait être une visite classique chez le véto s'est transformé à ce qui ressemble à un cauchemar. On m'annonce que mon chat Stitch a une jaunisse qui s'est répandue extrêmement vite (il avait été vu fin mai pour sa visite annuelle ou tout allait bien). Après tout s'accélère, l'échographie confirme le diagnostic. Le véto propose alors une exploration immédiate pour connaitre l'étendue des dégâts avec le risque que si cela est trop atteint, Stitch ne soit pas réveillé... Après 15 ou 20 min a lui dire "au revoir", je laisse Stitch entre les mains du véto. Moins d'une heure après j'apprends que son état est trop grave et donc que Stitch ne se réveillera pas.

Depuis c'est très difficile, j'ai 2 autres chats mais qui ont un caractère bien différent de Stitch, lui qui était très câlin, qui venait me dire bonjour à chaque fois que je rentrais du travail. Bref, tout cela est difficile, c'est encore trop frais et je sais qu'il va me falloir du temps pour accepter tout cela mais il me manque tellement...

Si jamais certains d'entre vous ont déjà du vivre cette douloureuse expérience, j'aimerai connaitre vos méthodes pour surmonter cette épreuve.

Merci d'avance,
03/08/2022 à 23:03:59
julie35
Bonsoir. Je me pose une question : quelle maladie avait votre chat qui a entraîné cette jaunisse ? Je viens moi aussi de perdre un jeune chat de 3 ans positif à la leucose...Quel âge avait le votre ? Pour soulager ma peine, j'ai gardé ses cendres à la maison et je continue à lui parler intérieurement, de façon à faire mon deuil doucement...Je vais aussi sur une page FB "Deuil de nos animaux " où on partage notre expérience et peine et cela nous aide...J'ai aussi d'autres chats que je câline plus...
03/08/2022 à 23:06:41
katlink
Bonsoir,
Je suis désolée pour cette immense vide que vous connaissez suite à la perte de votre cher félin.
Ma méthode est de maintenir une présence grâce à une très belle photo aggrandie ou une toile également.
Chaque fois que vous le verrez, vous aurez certes de la peine mais malgré tout cela materialisera sa présence à vos côtés.

Il restera toujours dans votre cœur grâce aux souvenirs que vous avez de lui.
Ses airs, attitudes, ce qui vous faisait rire...
Rien n'est perdu.
Je vous souhaite de prendre le temps nécessaire pour apprivoiser son absence, je sais que c'est long, courage...
04/08/2022 à 06:36:29
fredcollins21
Bonjour, je compatis à votre douleur. J'ai perdu mon bébé avant Noël. Les 1 ères semaines étaient horribles, je pleurais dés mon réveil. Elle me manque encore terriblement aujourd'hui. Je n'avais pas d'autres chats et elle aussi était très câline. Personnellement, j'ai été dans un funérarium et j'ai fait une cérémonie funéraire ce qui m'a vraiment aidé à accepter qu'elle soit vraiment partie. Son urne trône sur ma cheminée et je l'embrasse au moins chaque matin et chaque soir. Je lui parle souvent. J'ai eu QQ signes de sa part, notamment j'ai senti plusieurs fois soudainement son odeur. Comme pour un humain, je pense que nos petits amis peuvent nous envoyer des signes, peu importe où ils peuvent être maintenant. Dans chaque pièce, j'ai un élément qui me fait penser à elle, une photo, une touffe de poils, un jouet ... J'ai moi aussi écrit notre histoire sur ce site après son départ. Il faut toujours garder à l'esprit que vous avez fait ça pour son bien, pour ne pas le faire souffrir. Il sait que vous l'aimiez et que vous avez fait toujours au mieux pour lui. Le chemin sera long mais vous verrez que l'amour que vous avez partagé sera toujours là même sans sa présence. Certaines personnes n'auront peut être jamais la chance de partager une telle relation. Bon courage à vous.
04/08/2022 à 08:45:26
mg06
Bonjour Tonytomy, pour avoir été confronté à l'ictère du chat, cela se manifeste d'abord physiquement à l'intérieur des oreilles, le blanc des yeux qui deviennent jaune pâle (tout comme les muqueuses mais le chat ne vit pas en dévoilant ses babines), vous ne l'aviez pas remarqué ?
J'ai eu la chance d'emmener le chat rapidement chez le véto (chat nourri dehors depuis 10 ans qui n'était pas venu manger 2 soirs d'affilée en hiver, suspect, et vu le lendemain titubant ...) qui a posé tout de suite le diagnostic. J'ai pu voir la différence de couleur de la peau. La prise de sang immédiate a révélé qu'un paramètre (lequel ?), qui normalement est inférieur à 9, était 451 .... Chance de survie 40% !
Tommy, le chat, a été mis sous perf pendant 4 jours avec antibio, cortisone ... et je l'ai récupéré (forcée le 24 décembre) et continué le traitement médicamenteux. Il s'en est sorti.
Pour la petite histoire, je ne l'ai pas remis dehors, car craintif mais sociable, et trouvé à le faire adopter.
Comment votre minou a-t-il pu arriver au stade de non retour sans manifester aucun symptômes que vous auriez pu remarquer ?
04/08/2022 à 09:08:15
gomh
Il n'y a pas de méthode ... on y pense tous les jours ...
Un chaton, qui ne prendra pas sa place, mais qui vous occupera par ses pitreries pourrait un peu soulager.
C'est ce que ma femme m'a fait en m'apportant deux chatons frère et soeur !
Cela semble beaucoup au début mais ce n'est finalement que juste un peu plus de croquettes à mettre.
Bon courage, la peine diminuera mais vous garderez les bons souvenirs !!
04/08/2022 à 17:29:03
spinoulene
Je compatis grandement à votre peine. J'ai perdu une jeune minette en avril d'une maladie auto-immune rare, elle est morte en 1 mois et demi, à 11 mois, et la maladie était devenue foudroyante dans les derniers jours... Même si je m'étais préparée à sa mort éventuelle, la soudaineté de la fin m'a éprouvée, je ne m'attendais pas à ce que ça aille si vite... Alors j'ose à peine imaginer votre réaction à vous, qui apprenez la maladie de votre chat et le perdez dans la même journée. Cela doit être très dur. J'imagine que peut-être vous retournez les événements dans tous les sens dans votre tête et que vous revivez ses derniers moments sans cesse...

De mon côté, j'ai été vraiment très malheureuse de la mort de ma Zénobie, et je le suis encore. Le temps fait que la douleur est moins vive, mais elle se rappelle avec force encore souvent, par exemple en vous lisant. Sans doute qu'avec le temps, comme l'écrit gomh, ce sont les bons souvenirs qui restent, plus que la douleur de la disparition. Moi aussi, peu après sa mort, j'ai fait tirer des photos de ma minette et j'ai fait imprimer un album photo de sa petite vie. Je l'ai enterrée dans mon jardin et je fleuris sa tombe...
Et puis j'ai adopté en association un peu plus d'un mois après sa mort une autre minette, pour que ce décès soit "éclairé" par un sauvetage, pour ramener de la vie à la maison et pour donner une nouvelle compagne de jeu à mon autre chat, qui semblait un peu perturbé par la mort de Zénobie et semblait la chercher. Évidemment, la nouvelle arrivée ne la remplace pas, et elle est bien différente ! Elle ne m'empêche pas de penser toujours beaucoup à ma Zéno... Mais elle m'apporte beaucoup de joies, à sa manière à elle, et elle s'entend extrêmement bien avec mon matou, qui a retrouvé ses petites habitudes d'avant et qui joue beaucoup avec elle.

Par ailleurs, ne culpabilisez pas par rapport à la mort de votre Stitch, certains chats cachent très bien leurs douleurs et leur fatigue et les symptômes d'une même maladie ne se manifestent pas de la même manière chez tous les chats.
Mes pensées vous accompagnent.
04/08/2022 à 18:23:08
tonytomy
Un grand merci à tous pour vos messages. J'ai pris le soin de tous les lires et cela me réconforte. Vos conseils et vos histoires me touchent beaucoup. J'ai déjà choisis la photo que je vais faire encadrer. Mais effectivement, je ressasse les derniers instants dans ma tête et je m'en veux d'avoir loupé quelque chose mais il est resté le même, gros dormeur la journée et activité le soir avec ses 2 compères même la veille de son dernier jour. Mais comme le dit "Spinoulene" ça va dans tous les sens et je revis les derniers instants sans réaliser réellement. Heureusement, qu'il me reste mes autres Loulous même si c'est bien différent sans Stitch. Rien qu'en écrivant cette phrase, les larmes montent.....
Dans tous les cas, bravo à vous tous pour avoir pris le temps de me lire et de me répondre.

Pour publier votre réponse, vous devez être connecté.