Connexion Contact

« Assiste-t'on à une disparition programmée? »

Consultez également les autres discussions qui parlent de Adoption ou Commun.


01/02/2019 à 16:09:18
ciberis1
Va-t-on vers l’extinction du chat dit « de gouttière » libre,
Qui n’est plus adoptable que sous conditions drastiques, via
des associations contre paiement, et même par les
particuliers qui ont toujours un vaccin, une stérilisation à ajouter
en plu-value, pour en tirer un gain quelconque ?
Va-t-on carrément vers l’extinction du chat domestique libre de notre
Biosphère, qui est systématiquement stérilisé avant sa vente (« adoption »
comme il convient de dire) ? Cela pour ne plus avoir bientôt que des chats dits
« De race » dont les trois-quarts ne sont que manipulations humaines,
vendus de par leur tarification à l’attention de nantis, procédant ainsi d’une
sélection perverse, non seulement des chats, mais aussi de leurs compagnons
de vie humains.
Ne verra-t’on plus à l’avenir de portée de chats « de gouttière » adorables entre
Tous ?
03/02/2019 à 12:27:48
amipourlavi
Bonjour, pour info, 1 seul chaton sur 12 trouvera un foyer responsable (pas d’abondon )et affectueux (une vraie place dans un foyer avec amour attention et respect), pour les autres je vous laisse imaginer tous les sorts malheureux qu’ils peuvent connaître, abandon,misère, faim, maltraitance , errance et souvent mort ....
Alors vous comprendrez mieux pourquoi il y a quelques bonnes âmes qui tentent de stopper cette prolifération incontrôlable qui mènent les chats en surnombre à finir mal ...dans l’indifference quasi général !!!!
Il faut penser à eux et non à vous , et oui il faut débourser une petite somme , cela fait partie du processus de protection animal , vaccins pour éviter les maladies et leurs contagions et stérilisations pour éviter tous ces petits malheureux errants qui nous brisent le cœur à nous les amis des animaux. Et quoiqu’il en soit, un animal constitue un budget de nourriture,de litière,de soins prévus ou imprévus . Donc voyez les choses d’un autre angle pour leur bien
03/02/2019 à 12:33:06
chanelp
Bonjour ciberis1

Tous nos chats et chattes sont stérilisés et heureusement ! Onze pour nous.
Les derniers nés ont huit mois, nés de deux petites mamans très jeunes qui ont eu chacune deux chatons. Chatte minette en a perdu un à la naissance. La petite chatte qui allaitait les deux chatons s'est retrouvée "enceinte".
Quand elle a été stérilisée, elle avait encore cinq embryons. Je vous précise également que ce sont des chats comme vous le dites (de gouttière), perso je les appelle "chats parisiens" c'est plus joli.
Les chats se reproduisent à une vitesse grand "V", alors sans aller vers une extinction, il faut aussi réguler ces naissances non ?
Cordialement. wink
03/02/2019 à 13:50:08
jpjo
.......portée de chats "de gouttière" adorables.......oui, adorables ! mais quelle sera leur vie ! trop nombreux, adoptés à la va-vite parce que "adorables chatons", puis largués dès qu'ils sont adultes, dès que le jouet a fini de plaire ! Les refuges sont pleins à ras-bord d'anciens "chatons adorables", qui crèvent après une vie de merde ! Allez un peu travailler bénévolement dans un refuge, après vous comprendrez !
Croyez-vous que les associations qui font vacciner, stériliser, identifier (eh oui, ça, c'est la loi !) des chatons avant de les placer, en tirent un quelconque bénéfice ?! Mais libre à vous de créer une association, d'accueillir des portées de chats de gouttière adorables, de faire l'indispensable à leur bien-être, alimentation, soins si jamais ils sont malades (passage véto obligatoire : vaccins, stérilisations, identification), à vos frais, et de les confier ensuite, gratuitement ! PS : chez le véto : rien n'est gratuit aux associations, ni les consultations, ni les médicaments, ni les traitements (anti-puces et vermifuges)...
Par ailleurs, si vous adoptez un chat vacciné, stérilisé, et qu'on vous demande de payer les frais vétérinaires : ces frais doivent être justifiés (carnet de santé, factures) ; une association, ou un particulier honnête, ne doit pas tirer un bénéfice de cette adoption.
03/02/2019 à 14:51:01
katlink
Bonjour,
Je comprends ce que vous voulez dire.
Vous voudriez en quelque sorte, que l'on protège mieux cette race particulièrement intelligente, non étiquetée, qui fait le bonheur des maitres un peu sensés qui font le choix d'opter pour un grand hybride, qui fort de ses multiples croisements (nés de rencontres fortuites) est devenu un super chat.
Celui aux tigrures parfaites, aux yeux cerclés de noirs, avec des dessous de pattes sombres, contrastant avec son petit menton clair,
Ce chat noir, fin et ingénieux, particulièrement doué pour la chasse, sur les gouttières,
ou alors, cette chatte avec son pelage parsemé de taches sans logique aucune, comme des touffes de plantes qui s'installent au hasard dans les prairies...

Oui, je partage votre amour de cette race sauvage et intelligente, bien plus intéressante à mon avis que les chats de races "recherchées", qui sont croisés entre eux et finissent tarés.

Il s'agit, je pense dans votre esprit de conserver notre fantastique biodiversité.

Vous rassurerai-je en vous disant qu'on est loin de l'extinction ? Non, sûrement pas, parce que comme chacun sait, c'est toujours trop tard, qu'on se rend compte que l'espèce aurait dûe être protégée.

Alors, question intéressante, doit on protéger la reproduction de ces minets et minettes ? et dans quelle dimensions ?
L'homme est souvent maladroit quand il intervient. Que ce soit dans un sens ou dans l'autre, il cherchera des critères, alors que la nature seule sait comment faire.

Difficile donc de savoir comment intervenir.
Comme il a été dit à raison plus haut, les populations de chats sont exponentielles;
La démarche de préservation implique un tri.

On ne peut que difficilement organiser la maîtrise des populations que en créant des obligations (encore), comme par exemple pour ce type de chat, toujours faire faire une portée de chatons à la chatte avant de la stériliser.(politique de la portée unique en quelques sorte).

Il faut penser que beaucoup de gens ne réfléchissent pas encore assez et ne stérilisent de toute façon pas leurs animaux. C'est eux qui alimentent le réseau de chats.
La conséquence a été dite aussi plus haut, le sort de ces chats est terrible, abandon, souffrance, errance. Ce n'est pas un modèle non plus.
Quand on aime son chat, on le protège, des maladies, de la famine et on lui donne de l'affection, autant qu'il nous en donne.
Pour la disparition de notre espèce préférée, soyez rassuré, on est loin de les voir disparaîre, en revanche, y penser et réfléchir à des solutions, c'est une bonne idée pour éviter l'extinction.
03/02/2019 à 17:16:25
sofia
"Ne verra-t’on plus à l’avenir de portée de chats « de gouttière » adorables entre
Tous ?"

Vous n’êtes pas dans la PA @ciberis1 !
Rassurez vous il y a pour des décennies encore des chats de gouttière malheureux, errants, des portées sauvages qui finiront mal partout en France, et leur prolifération est une catastrophe a ce jour..
03/02/2019 à 19:40:19
yolande
c'est une provocation ou quoi ? il y a des centaines de milliers de chats "de gouttière" qui se reproduisent partout, au point où les mairies ne savent plus comment régler le problème (ça finit souvent en euthanasie en fourrière) et Mr ou Mme Ciberis trouve cette espèce en voie de disparition?
mais bon sang, qu'il ou elle se rapproche des assos, qui vont lui donner des groupes de chats errants à nourrir, et il ou elle constatera que son postulat est HELAS complèment faux. Hélas car moi, qui les aime viscéralement depuis 40 ans, j'estime qu'ils sont beaucoup trop nombreux à traîner leur misère, c'est pourquoi je me bats pour faire stériliser un maximum de ces pauvres minettes (et que j'en nourris 15)
04/02/2019 à 07:14:48
cats
Ciberis1, je ne vais pas en rajouter ... toutes les réponses que votre post a suscitées se rejoignent. Juste ajouter que même les chats de race subissent les abandons (récupéré ce mois-ci un persan - pratiquement plus de nez, donc très très pur ! - errant dans une rue de Nice, pas castré, pas identifié, otite + gale 2 oreilles, dévoré par les puces, poils qu'il a fallu raser = presque 300 euros de frais vétérinaire, fait adopter pour un remboursement de 200 euros ... vous savez calculer ? gros bénéfice pour l'asso en effet !, c'est ça les ventes d'animaux que font les associations ...).
Juste une question : vous faites quoi dans la vie pour la protection de ces gouttières ? vous les nourrissez à vos frais ? vous en avez récupéré combien (chez moi : 9) ? vous êtes bénévole dans une structure ou sur le terrain ? ou vous avez décidé de repeupler la France de cette espèce en voie de disparition en ne stérilisant pas vos chats - si vous en avez - et en distribuant gratuitement leur descendance ?
Svp éclairez-nous, nous sommes là pour débattre.
09/02/2019 à 10:19:00
tedypros
Qu'est ce qui est mieux, attraper les chats, les stériliser, et les laisser vivre au mieux, en les aidants, les soignants du mieux possible, ou comme dans certaines villes les tuer, les massacrer parce qu'ils sont trop nombreux, et dérangent les bien pensant, ceux qui critiquent et ne font rien ?
17/02/2019 à 16:34:40
ciberis1
Il ne s'agit pas d'un postulat, mais d'une question un peu étayée... "Provocatrice", je ne sais pas mais pas intentionnellement en tous. Et va de soi, que je parle de chaton, parce que c'est ainsi qu'un chat commence sa vie. Mais j'aime tout autant et peut-être plus encore les adultes. Au moins j'ai des avis clairs. Donc je vous remercie.
Je ne fais pas de mauvaise critique des associations dont je comprends très bien la problématique. J'ai moi même eu recoud à la stérilisation à plusieurs reprises. Ce qui me posait questionnement, c'est le niveau auquel la mesure devient systémique. Il est vrai que la propension de l'humain à tout vouloir réguler selon ses seuls intérêts m'exaspère tandis que lui prolifère de manière globalement infâme sur toute la planète.
17/02/2019 à 17:38:43
katlink
C'est pas faux !
J'avoue que j'ai une grosse dent contre le genre humain qui se sent supérieur aux autres espèces au point de se croire tellement fort qu'il peut décider du sort des autres espèces.... le plus souvent, c'est d'ailleurs ainsi que les catastrophes se produisent, car il dérègle tout.
17/02/2019 à 18:00:31
tedypros
je pense que là il ne s'agit pas de supériorité, un chat peut faire jusqu'à huit petits par portée et cela dès l'âge de 6 à 8 mois, et ces 8 petits peuvent aussi en faire autant etc,
nous ne vivons plus sur une planète,( merveilleuse, sans humains ) où les animaux sont rois et se servent de nourriture les uns les autres, les chats mangent des souris, mais qui mange les chats ? Ils n'ont plus si non l'humain de prédateurs pour réguler leurs naissances et la surpopulation. Mais à mon avis, et cela n'engage que moi, je pense aussi que pour le bien de la planète et de ses habitants on ferait bien de limiter aussi la naissance des humains, comme celle des chats de luxe ces races souvent fabriquées par les humains et vendues, à prix d'or et reproduites pour de l'argent.
17/02/2019 à 19:16:03
chanelp
tedypros
Je croyais que les maires avait obligation de stériliser les chats errants.

Pour publier votre réponse, vous devez être connecté.